Détours 2009
texte
/ voir la POM
Retours est un projet mené en 2009 dans la résidence d’artiste de Villers sur Port avec le collectif
Faux Amis, présentant à la fois des photographies, des textes et des installationsvisuelles / lumineuses.

Il est donc composé de cinq parties :
Rien, mais les arbres (Lucie Pastureau) /
Votre vie est douce et belle (Hortense Vinet) /
Détours (Lionel Pralus) /
Nécrologies (Lucie Pastureau) /
Retours (4 installations en collectif).

Détours. Les photographies sont accompagnées de 10 textes lus formant une bande-son de 20 mn, pour une meilleure compréhension de la série, merci d'écouter le son et de regarder les images simultanément.

A l’origine du projet, l’envie de travailler à partir d’images préexistantes, comme lien direct à la mémoire d’un territoire et de ses habitants. Proposant aux habitants d'un village de me montrer leurs albums de photographies, j'ai isolé des détails de ces archives, les confrontant à des paysages sur lesquels je me suis focalisé avec la même attention. Cette confrontation est aussi présente dans mes textes, mêlant faits-divers et propos recueillis, toujours dans une ambivalence entre trace réelle et réalité réinterprétée.

A la prise de vue, je me suis volontairement concentré sur des détails, jouant sur les flous de la chambre photographique pour oublier une partie de ce qui se présentait à moi.

Alternant entre photographies couleur et noir&blanc, paysages et humains, d'une image à l'autre, le spectateur crée ses propres associations, brode un récit, émet des hypothèses.

Travaillant sur l’idée d’une mémoire relative, je brouille les pistes et le langage, proposant des amorces de récits, mais qui ne prennent forme que dans un espace fantasmé. Toutes les indications de lieux sont masquées, de même, les personnages re-photographiés deviennent méconnaissables.